Le PS acteur de l'union avec la gauche et les écologistes, aux élections municipales.

Lors de son conseil national du 17 Juin, le Parti Socialiste a arrêté sa stratégie d'action et d'alliance pour les élections municipales. Voici le contenu de la Résolution : S'inscrire dans une dynamique de rassemblement avec la gauche et les écologistes et refuser toutes alliances avec la LREM et les tenants des politiques libérales.



Le territoire, la base des combats politiques pour changer le vie.

Le PS acteur de l'union avec la gauche et les écologistes, aux élections municipales.
Le Parti Socialiste défend avant tout un socle de valeurs. Ses militant.e.s engagé.e.s et ses élu.e.s les défendent et les mettent en œuvre sur tout le territoire. 

L’échelon municipal est celui qui accompagne les Françaises et les Français au plus près de leur vie quotidienne, à tout âge de la vie.  

Les élections municipales ont toujours été à la base des combats politiques des socialistes. De ces batailles, le Parti Socialiste a su construire des victoires électorales.  

C’est à partir des collectivités que le Parti Socialiste a su démontrer qu’il était possible de changer la vie des gens, d’agir partout pour la justice sociale en portant des politiques publiques audacieuses et en développant des services publics indispensables pour tous et partout sur le territoire. 

Faire barrage aux politiques libérales injustes du gouvernement

Le Rassemblement National s’installe durablement, notamment dans les territoires péri-urbains et ruraux, comme une force politique incontournable du paysage politique français. La République en Marche a remplacé la droite républicaine en proposant un modèle libéral. C’est pourquoi le Parti Socialiste doit poursuivre la dynamique de rassemblement de la gauche et des écologistes engagée lors des élections européennes pour proposer une alternative plus juste et durable aux Françaises et aux Français. Les collectivités socialistes et de gauche sont désormais le dernier rempart à la politique injuste conduite par le gouvernement.  
​En 2020, les socialistes devront être à la hauteur de l’enjeu, conscients qu’il ne pourra plus y avoir de justice sociale sans répondre pleinement à l’exigence écologique.  

Être à la hauteur de ces défis nécessite d’entendre les messages qui nous ont été adressés. Les élections européennes ont démontré l’urgence de rassembler la gauche et les écologistes pour être en situation de l’emporter. 

Pour cela, le Parti Socialiste s’engage à affirmer ses valeurs, porter des propositions fortes et incarner une nouvelle dynamique de la gauche qui devront s’incarner dans le profil même de nos candidat.e.s et de leurs projets. A cette fin, une convention nationale municipale (avec texte unitaire) sera organisée à l’automne. Ainsi, dans le cadre des élections municipales 2020 le Parti socialiste :
1- Travaillera partout en France à la constitution de listes d’union et de rassemblement le plus large possible de toute la gauche et des écologistes.
Aucun accord, en dehors de ceux conclus avec ces formations, ne sera validé par nos instances nationales.
2- N’investira ou ne soutiendra aucune tête de liste soutenant la politique libérale du Gouvernement.

Un appel aux citoyennes et citoyens de gauche et écologistes qui veulent s'engager.

Enfin, le Parti Socialiste appelle l’ensemble des Françaises et des Français se reconnaissant dans les valeurs de la gauche et des écologistes qui veulent porter localement leurs combats, à rendre concrets leurs engagements ou prendre part à la vie de leur commune à lui faire part de leur souhait d’être associés aux projets et aux listes de rassemblement de la gauche qu’il soutiendra. 

Dimanche 30 Juin 2019
Alain Jaunault



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 4 Septembre 2020 - 10:20 Il y a 150 ans, la troisième République

Samedi 8 Août 2020 - 17:39 A la mémoire de Philippe Frémaux




LE BILLET

Municipales, fin ! Le PS animera, au cœur de la cité, une opposition active, critique et proposante.

Saint-Malo a élu un maire. Quelque particulière qu'elle fût, l'élection de Monsieur Gilles Lurton a pleinement répondu aux exigences d'un scrutin démocratique constitutionnel.

Le décrochage de la participation citoyenne rend historique, ce scrutin. Chacun de ceux qui animent la vie collective, depuis la belle idée de représentation de la volonté commune, est appelé à s'interroger sur le rôle qui peut être le sien au service de la restauration d'un lien civique des citoyens entre eux et des citoyens aux institutions républicaines.
 
Ce lien s'est incontestablement distendu. 
 
La persévérance individualiste, communautariste, corporatiste, claniste, tient aujourd'hui de plus en plus lieu de boussole au coeur de la communauté politique. La colère, l'amertume, l'adulation sans frein, la réaction instantanée, le procès permanent des uns par les autres, semblent chaque jour y prendre davantage le pas sur la raison éclairée par le long temps, la mémoire, la patience, la compréhension posée de la nature, de l'histoire et de la dignité d'autrui.
 
Saint-Malo a élu un maire. Quelque particulière qu'elle fût, l'élection de Monsieur Gilles Lurton a pleinement répondu aux exigences d'un scrutin démocratique constitutionnel.
 
Nul ne saurait par conséquent remettre en cause sans imprudence, sans légèreté, sans inconséquence, la légitimité du nouvel exécutif.

​Nous saluons le choix des électeurs : il s'impose à tous les démocrates.

Mais l'heure est à la mobilisation de tout un chacun, quelle que soit son orientation politique, sociale ou sociétale. Il convient aujourd'hui de redonner toute sa force à ce qui demeure moderne, neuf, transgressif, profondément exceptionnel :  l'idée d'un destin commun apaisé, fraternel, solidaire, à la fois fondé sur la volonté des citoyens de construire par et pour autrui et sur l'engagement des institutions qu'ils échafaudent à répondre pleinement à cette volonté. 
 
Le Parti socialiste malouin, humblement, à sa place, entend tirer toutes les leçons d'une situation dont il ne veut ni dissimuler -ni se dissimuler- le caractère critique.
 
Il prendra dans les jours, les semaines et les mois qui viennent, loin des combinaisons politiques superficielles, loin des sirènes démagogiques irresponsables, des initiatives visant à la démonstration de la haute vertu de la vie civique et des valeurs républicaines.
 
 
 

Alain Jaunault
28/06/2020

Vu, lu, entendu

Pays de Saint-Malo, Le SCOT (Schéma de cohérence territoriale) est exécutoire depuis un an.

S'engager au planning Familial à Saint-Malo

Engagement citoyen et démocratie locale : Les 11 & Saint-Péran

Justice fiscale et transition écologique, les propositions d'ATTAC

Six candidats PS bretons pour les élections Européennes

Vers l'union de la gauche pour les prochaines municipales à Morlaix, un exemple à suivre.

L'aquarius et les errances de l'Union Européenne

Israël, l'irréductible camps de la paix.

"Territoire zéro chômeur", l'exemple de TEZEA à Pipriac

Mai 68 ouvre la voie à une longue période de réduction des égalités sociales.












Contactez la section

Le secrétaire de section :
Alain Jaunault
alainjaunault.ps@gmail.com

Le trésorier de section :
Christian Bailleul
cmbailleul@wanadoo.fr
 

04/07/2018