Le "Conseil d'en Face" est né.

Pierre Site, entouré de 7 militant.e.s impliqué.e.s dans le projet, a présenté à la presse le "Conseil d’En Face". Résolument tournée vers l’avenir, cette institution est une invitation lancée aux citoyennes et citoyens Malouins à participer à l’exercice de la vie publique, à partager des expériences, à développer des compétences. Il veut susciter des vocations d'élu.e.s.



Autour de Pierre SITE, de gauche à droite : Agnes Paumond, Hervé Launay, Laurence Grocat, Solenn Hallou, Ronan Prigent alias Emmanuel Tugny, Nédra Farhat, Michel Fortin. Manquent sur la photo, Christine Kervennic, Christian Bailleul, Sophie Massieu, Claudio Santana.
Autour de Pierre SITE, de gauche à droite : Agnes Paumond, Hervé Launay, Laurence Grocat, Solenn Hallou, Ronan Prigent alias Emmanuel Tugny, Nédra Farhat, Michel Fortin. Manquent sur la photo, Christine Kervennic, Christian Bailleul, Sophie Massieu, Claudio Santana.

La Gauche n'a pas su proposer une alternative claire, pourtant elle est vivante à Saint-Malo !

" Nous prenons acte, déclare d'emblée Pierre Site, des résultats des deux tours de l’élection municipale de Saint- Malo, et saluons l’élection du nouveau Maire, Monsieur Gilles Lurton, et de son équipe. Nous leur souhaitons de réussir leur mandat, dans l’intérêt des Malouines et des Malouins.

Il reste cependant que le taux élevé d’abstention (45% et 42%) montre qu’une grande partie de la population ne s’est pas reconnue dans les candidats sollicitant ses suffrages.

Cela vaut évidemment pour la gauche qui, divisée et incapable d’expliquer ses divisions, n’a pas su proposer une alternative claire. Aujourd’hui, la gauche est absente du Conseil Municipal.

Pourtant, la gauche est vivante à Saint-Malo, et parmi celles et ceux qui se sont engagés sur une liste aux dernières élections, la plupart, passée la déception du premier tour, continuent à porter et à défendre leurs valeurs de solidarité et de justice sociale. C’est le cas également pour un grand nombre de Malouines et de Malouins, électeurs de gauche, qui ne sont plus représentés aujourd’hui.

C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés, des femmes et des hommes issus d’horizons divers, engagés de longue date dans la vie politique et associative, décidés à travailler ensemble. Ensemble, nous avons décidé de faire vivre une opposition exécutive, portant une vision politique alternative de celle de la majorité municipale.

Nous voulons nous installer dans la durée. Nous voulons instituer une opposition critique et responsable, fondée sur l’analyse critique des dossiers de l’exécutif, et s’appuyant sur un travail de fond. Ensemble, nous voulons une opposition ouverte aux Malouines et aux Malouins qui souhaitent s’impliquer pour leur ville.

En un mot, nous voulons faire, sans être élus, ce que l’élection aurait pu nous permettre de faire : un travail d’opposants de gauche ouverts sur la ville.

C’est pourquoi nous instituons et installons, à compter de ce jour le « Conseil d’En Face ». Ce Conseil est l’expression d’une opposition civique et démocratique. 

Faire un travail d’opposants de gauche, ouverts sur la ville.

En se constituant de façon symétrique à l’organisation du pouvoir élu, le Conseil d’En Face a vocation à affirmer, en responsabilité, une vision de gauche face à chacune des délibérations votées en Conseil Elu.

Se constituant de façon symétrique au Conseil Elu, le Conseil d’En Face s’organise de façon symétrique : 1 Maire, 12 Adjointes et Adjoints, 30 Conseillers d’En Face, ouvert aux Malouines et les Malouins souhaitant s’impliquer en responsabilité dans la gestion des dossiers. Et en conséquence, le fonctionnement du Conseil d’En Face est symétrique de celui du Conseil Elu.

Le Conseil d’En Face est donc résolument tourné vers l’avenir. Cette institution est une invitation à participer à l’exercice de la vie publique, à partager des expériences, à développer des compétences, à susciter des vocations.

En un mot, une institution ouverte à l’ensemble des Malouines et des Malouins qui souhaiteront y participer et permettre un renouvellement de l’engagement citoyen.

Le conseil d'en face comment ça marche ?

Le Conseil  d'en face a pour fonction de permettre l’expression publique de l’analyse des décisions prises par la majorité municipale.

Le Conseil d’En Face (CEF) a pour fonction de former sur les plans techniques et politiques les personnes impliquées.

Le Conseil d’En Face est ouvert aux malouines et aux malouins qui s’intéressent aux dossiers municipaux et communautaires, auxquels ils pourront apporter leurs contributions, de manière ponctuelle comme de manière régulière.

Le Conseil d’En Face adopte une attitude équilibrée, critique mais constructive, et a pour vocation à proposer une vision alternative aux politiques municipales et communautaires.

Composition
 
- Un « Maire d’en face » (MEF)
- Le Conseil d’En Face est composé du MEF et « d’Adjointes et d’Adjoints d’en face » (AEF). Chaque AEF peut constituer autour de lui une équipe de 3 personnes.
- Le « premier AEF » est en charge de la proposition finale de répartition des responsabilités thématiques remise au MEF, après réunion ad hoc des AEF.
- Un nombre fixe de « Conseillères et Conseillers d’en face » (CoEF) : 30.
- Un correspondant étranger du CEF est désigné par le MEF sur proposition du premier AEF. Sa mission est d’éclairer, depuis l’expérience de la gestion publique d’une ville étrangère, trois délibérations de son choix lors de chaque conseil.

Le conseil exécutif est la structure permanente. 
- Les Adjoints d'En Face  sont désignés par cooptation. Leur mandat est de six ans, et s’achève en mars 2026. L’Adjoint peut y mettre fin à tout moment sur simple décision de sa part. De nouveaux Adjoints peuvent être intégrés à tout moment sur simple demande et après cooptation par le conseil des Adjoints déjà en place. Chaque nouveau partage des responsabilités thématiques (suite à défection ou à adhésion) s’opère par proposition du premier AEF au MEF
- Les Adjointes et Adjoints réunis désignent le MEF qui désigne le premier AEF.

Les Conseillères et Conseillers sont intégré.e.s à chaque séance du Conseil d’En Face, parmi les membres de l’assemblée présents et sur simple enregistrement déclaratif. Cette fonction est donc accessible aux citoyennes ou citoyens, électeur.trices à Saint-Malo dans la limite des premiers inscrits à chaque séance du conseil. 

Le conseil d'en face se réunit tous les deux mois, 3 semaines au plus tard après la réunion du conseil municipal.

Pour en savoir plus, téléchargez l'intégral du dossier de presse.

Dans ce dossier le règlement intérieur, la liste des adjoint.e.s d'en face et leur présentation...
 
cef_lancement.pdf CEF-Lancement.pdf  (170.43 Ko)

Mardi 7 Juillet 2020
Alain Jaunault



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 4 Septembre 2020 - 10:20 Il y a 150 ans, la troisième République

Samedi 8 Août 2020 - 17:39 A la mémoire de Philippe Frémaux




LE BILLET

Municipales, fin ! Le PS animera, au cœur de la cité, une opposition active, critique et proposante.

Saint-Malo a élu un maire. Quelque particulière qu'elle fût, l'élection de Monsieur Gilles Lurton a pleinement répondu aux exigences d'un scrutin démocratique constitutionnel.

Le décrochage de la participation citoyenne rend historique, ce scrutin. Chacun de ceux qui animent la vie collective, depuis la belle idée de représentation de la volonté commune, est appelé à s'interroger sur le rôle qui peut être le sien au service de la restauration d'un lien civique des citoyens entre eux et des citoyens aux institutions républicaines.
 
Ce lien s'est incontestablement distendu. 
 
La persévérance individualiste, communautariste, corporatiste, claniste, tient aujourd'hui de plus en plus lieu de boussole au coeur de la communauté politique. La colère, l'amertume, l'adulation sans frein, la réaction instantanée, le procès permanent des uns par les autres, semblent chaque jour y prendre davantage le pas sur la raison éclairée par le long temps, la mémoire, la patience, la compréhension posée de la nature, de l'histoire et de la dignité d'autrui.
 
Saint-Malo a élu un maire. Quelque particulière qu'elle fût, l'élection de Monsieur Gilles Lurton a pleinement répondu aux exigences d'un scrutin démocratique constitutionnel.
 
Nul ne saurait par conséquent remettre en cause sans imprudence, sans légèreté, sans inconséquence, la légitimité du nouvel exécutif.

​Nous saluons le choix des électeurs : il s'impose à tous les démocrates.

Mais l'heure est à la mobilisation de tout un chacun, quelle que soit son orientation politique, sociale ou sociétale. Il convient aujourd'hui de redonner toute sa force à ce qui demeure moderne, neuf, transgressif, profondément exceptionnel :  l'idée d'un destin commun apaisé, fraternel, solidaire, à la fois fondé sur la volonté des citoyens de construire par et pour autrui et sur l'engagement des institutions qu'ils échafaudent à répondre pleinement à cette volonté. 
 
Le Parti socialiste malouin, humblement, à sa place, entend tirer toutes les leçons d'une situation dont il ne veut ni dissimuler -ni se dissimuler- le caractère critique.
 
Il prendra dans les jours, les semaines et les mois qui viennent, loin des combinaisons politiques superficielles, loin des sirènes démagogiques irresponsables, des initiatives visant à la démonstration de la haute vertu de la vie civique et des valeurs républicaines.
 
 
 

Alain Jaunault
28/06/2020

Vu, lu, entendu

Pays de Saint-Malo, Le SCOT (Schéma de cohérence territoriale) est exécutoire depuis un an.

S'engager au planning Familial à Saint-Malo

Engagement citoyen et démocratie locale : Les 11 & Saint-Péran

Justice fiscale et transition écologique, les propositions d'ATTAC

Six candidats PS bretons pour les élections Européennes

Vers l'union de la gauche pour les prochaines municipales à Morlaix, un exemple à suivre.

L'aquarius et les errances de l'Union Européenne

Israël, l'irréductible camps de la paix.

"Territoire zéro chômeur", l'exemple de TEZEA à Pipriac

Mai 68 ouvre la voie à une longue période de réduction des égalités sociales.












Contactez la section

Le secrétaire de section :
Alain Jaunault
alainjaunault.ps@gmail.com

Le trésorier de section :
Christian Bailleul
cmbailleul@wanadoo.fr
 

04/07/2018