La société bouge, réagit, est vivante...

En dépit des confusions et dangers démocratiques qu’il recèle, le mouvement des "gilets jaunes" est un évènement social et politique symptomatique et conséquent. Il porte une alerte et aussi un espoir pour une société qui bouge en profondeur et ne se résout pas à l'injustice et aux inégalités qui la fracture. Une société qui supporte de moins en moins des pouvoirs lointains, aveugles et parfois méprisants. Une question posée à nous qui portons la promesse d'un socialisme humaniste qui s'oppose clairement aux dérives sociales libérales, facteurs de crise sociale.



Les Gilets jaunes, lanceurs d'alerte.

Ce mouvement est conséquent par sa durée, par son pouvoir mobilisateur, par la sympathie qu’il suscite chez une grande majorité de nos concitoyens et surtout par les questions qu’il installe, oblige à réinstaller, dans le débat public : la lutte contre les inégalités et l'injustice sociale ;  les conditions de maintien du lien social ; le développement et l'aménagement équilibrés des territoires ;  la conduite du processus de transition écologique désirable ; la réforme pour une fiscalité redistributrice et juste, condition du consentement à l’impôt ; le maintien et le développement des communs et des services publics, le refus d'une démocratie intermittente, la volonté d'une démocratie inclusive ; la place et le respect des corps intermédiaires...
 
Quelle que soit sa résolution de court terme, ce mouvement inédit, complexe, rendu possible par un usage stratégique des réseaux sociaux, bouleverse nos certitudes et prend à contrepieds nos habitudes et savoir faire militants, ré-interroge notre culture politique et nos horizons programmatiques.
 

La gauche en réparation

Depuis un an, la gauche de gouvernement, en ordre dispersé, tente laborieusement de réparer ses organisations bouleversées par le séisme "dégagiste" qui a porté Emmanuel Macron à la tête de l'état.
 
Au parti Socialiste, nous consacrons de l'énergie et de l'intelligence militante à d'utiles mais peut être trop prenants chantiers de rénovation internes. A l'aube d'un scrutin essentiel sur l'Europe, nous avons du mal à nous extraire du marais des petits et grands calculs électoraux tandis que nous nous effrayons, et c'est parfois une facilité, du chiffon rouge, noir, et maintenant jaune du «populisme.  Et voilà la société qui bouge, réagit, sort  - passagèrement ou durablement ? - d’une apathie supposée, souvent regrettée.

Construire et porter les réponses d'un Socialisme humaniste et démocratique

Nous serons au rendez-vous que nous donne l'histoire :
-> à court terme, par des propositions concrètes pour défendre le pouvoir d'achat des classes populaires et des classes moyennes.
-> à moyen et long  terme, en faisant valoir dans le débat public et la lutte sociale, le projet d'un socialisme humaniste et démocratique cherchant, proposant, soutenant des solutions aux défis de notre époque  :
  • la transition écologique et énergétique, en intégrant sa dimension sociale,
  • la transition digitale et ses conséquences sur l'évolution du travail,
  • la sécession des élites et la domination des oligopoles   industriels et financiers hors sols
  • les risques que cela recèle pour le développement des inégalités, la perte des repères démocratiques et la dislocation du lien social.
Nous devons garder intact notre capacité à nous mobiliser en lien avec la société, pour rechercher, proposer et soutenir des solutions innovantes à ces risques et défis, dans une perspective locale et européenne, en trouvant les voies d'un démocratie permanente, Inclusive et à forte intensité qui passera par la refondation de nos institutions républicaines.

Alain JAUNAULT,
secrétaire de la section du Parti Socialiste
à Saint-Malo Dinard.
Lundi 26 Novembre 2018
Alain Jaunault



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Juin 2020 - 15:50 Passage de relais.




LE BILLET

Municipales, fin ! Le PS animera, au cœur de la cité, une opposition active, critique et proposante.

Saint-Malo a élu un maire. Quelque particulière qu'elle fût, l'élection de Monsieur Gilles Lurton a pleinement répondu aux exigences d'un scrutin démocratique constitutionnel.

Le décrochage de la participation citoyenne rend historique, ce scrutin. Chacun de ceux qui animent la vie collective, depuis la belle idée de représentation de la volonté commune, est appelé à s'interroger sur le rôle qui peut être le sien au service de la restauration d'un lien civique des citoyens entre eux et des citoyens aux institutions républicaines.
 
Ce lien s'est incontestablement distendu. 
 
La persévérance individualiste, communautariste, corporatiste, claniste, tient aujourd'hui de plus en plus lieu de boussole au coeur de la communauté politique. La colère, l'amertume, l'adulation sans frein, la réaction instantanée, le procès permanent des uns par les autres, semblent chaque jour y prendre davantage le pas sur la raison éclairée par le long temps, la mémoire, la patience, la compréhension posée de la nature, de l'histoire et de la dignité d'autrui.
 
Saint-Malo a élu un maire. Quelque particulière qu'elle fût, l'élection de Monsieur Gilles Lurton a pleinement répondu aux exigences d'un scrutin démocratique constitutionnel.
 
Nul ne saurait par conséquent remettre en cause sans imprudence, sans légèreté, sans inconséquence, la légitimité du nouvel exécutif.

​Nous saluons le choix des électeurs : il s'impose à tous les démocrates.

Mais l'heure est à la mobilisation de tout un chacun, quelle que soit son orientation politique, sociale ou sociétale. Il convient aujourd'hui de redonner toute sa force à ce qui demeure moderne, neuf, transgressif, profondément exceptionnel :  l'idée d'un destin commun apaisé, fraternel, solidaire, à la fois fondé sur la volonté des citoyens de construire par et pour autrui et sur l'engagement des institutions qu'ils échafaudent à répondre pleinement à cette volonté. 
 
Le Parti socialiste malouin, humblement, à sa place, entend tirer toutes les leçons d'une situation dont il ne veut ni dissimuler -ni se dissimuler- le caractère critique.
 
Il prendra dans les jours, les semaines et les mois qui viennent, loin des combinaisons politiques superficielles, loin des sirènes démagogiques irresponsables, des initiatives visant à la démonstration de la haute vertu de la vie civique et des valeurs républicaines.
 
 
 

Alain Jaunault
28/06/2020

Vu, lu, entendu

Pays de Saint-Malo, Le SCOT (Schéma de cohérence territoriale) est exécutoire depuis un an.

S'engager au planning Familial à Saint-Malo

Engagement citoyen et démocratie locale : Les 11 & Saint-Péran

Justice fiscale et transition écologique, les propositions d'ATTAC

Six candidats PS bretons pour les élections Européennes

Vers l'union de la gauche pour les prochaines municipales à Morlaix, un exemple à suivre.

L'aquarius et les errances de l'Union Européenne

Israël, l'irréductible camps de la paix.

"Territoire zéro chômeur", l'exemple de TEZEA à Pipriac

Mai 68 ouvre la voie à une longue période de réduction des égalités sociales.












Contactez la section

Le secrétaire de section :
Alain Jaunault
alainjaunault.ps@gmail.com

Le trésorier de section :
Christian Bailleul
cmbailleul@wanadoo.fr
 

04/07/2018