L'associationnisme

Redonner la priorité à l’action citoyenne au détriment du déterminisme économique qui a trop longtemps dominé les approches du changement social.



Histoire et actualité de l'associationnisme :

 L'apport de Marcel Mauss /Jean-Louis Laville. Dans la revue du MAUSS, 2010, N° 36, pages 295 à 307.

Introduction

Cette contribution se propose de souligner l’incomplétude du débat politique et économique qui, depuis un siècle, repose sur l’opposition et la complémentarité de l’État et du marché. Pour relever les défis du XXI siècle, il est nécessaire d’intégrer à la réflexion un troisième pôle, celui de la société civile en particulier à travers l’associationnisme que l’œuvre de Mauss nous aide à penser. Face aux incertitudes démocratiques contemporaines, il importe en effet de retrouver la référence à l’associationnisme dont la spécificité réside dans la capacité à alimenter une recherche d’approfondissement de la démocratie par un ensemble de pratiques citoyennes. Selon cette orientation, l’association n’est pas seulement pensée, elle est expérimentée. Elle n’est pas seulement dépendante du capitalisme, elle intervient dans la définition des catégories économiques et politiques. De ce point de vue, l’apport de Mauss peut être synthétisé autour de quatre points-clés combinant sociologie critique et possibiliste. Pour ce qui est de la dimension critique, Mauss invite à penser contre l’association comme système et contre l’étatisme. Pour ce qui est de la dimension possibiliste, il se prononce pour l’institutionnalisme et pour le changement social démocratique.

Conclusion

" Indéniablement, la crise du néolibéralisme venant après l’effondrement de l’Union soviétique et l’épuisement de la social-démocratie confère à l’associationnisme une actualité nouvelle. Les initiatives solidaires qui en témoignent doivent toutefois être envisagées en ayant à l’esprit les enseignements de l’histoire évoqués ci-dessus. Leur pertinence est conditionnée par le fait qu’elles ne soient ni méprisées, ni portées aux nues, mais qu’elles s’intègrent dans une conception élargie de l’action publique. Il est décisif, eu égard à l’histoire, de préserver l’associationnisme de toute idéalisation, il n’a pas vocation à être la matrice d’un système totalisant et sa réussite suppose des interactions coopératives et conflictuelles avec l’État et le marché.

Cette nécessité affirmée par Mauss de la mise en débat des interprétations données aux expériences associationnistes est aujourd’hui reprise avec force par des sociologues comme de Sousa Santos. Selon ce dernier, les intégrer à l’analyse, c’est éviter de retomber dans le scientisme et de reconduire un étatisme éculé. C’est faire un choix épistémologique qu’il estime impérieux aujourd’hui, celui de sciences sociales ouvertes aux émergences, qui ne condamnent pas les expériences au motif de leurs insuffisances mais au contraire sont attentives à leurs potentialités. Elles redonnent en effet la priorité à l’action citoyenne au détriment du déterminisme économique qui a trop longtemps dominé les approches du changement social."  
Dimanche 17 Mars 2019
Alain Jaunault



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 27 Avril 2020 - 17:24 Défendre "une Culture Vive"




LE BILLET

Municipales, fin ! Le PS animera, au cœur de la cité, une opposition active, critique et proposante.

Saint-Malo a élu un maire. Quelque particulière qu'elle fût, l'élection de Monsieur Gilles Lurton a pleinement répondu aux exigences d'un scrutin démocratique constitutionnel.

Le décrochage de la participation citoyenne rend historique, ce scrutin. Chacun de ceux qui animent la vie collective, depuis la belle idée de représentation de la volonté commune, est appelé à s'interroger sur le rôle qui peut être le sien au service de la restauration d'un lien civique des citoyens entre eux et des citoyens aux institutions républicaines.
 
Ce lien s'est incontestablement distendu. 
 
La persévérance individualiste, communautariste, corporatiste, claniste, tient aujourd'hui de plus en plus lieu de boussole au coeur de la communauté politique. La colère, l'amertume, l'adulation sans frein, la réaction instantanée, le procès permanent des uns par les autres, semblent chaque jour y prendre davantage le pas sur la raison éclairée par le long temps, la mémoire, la patience, la compréhension posée de la nature, de l'histoire et de la dignité d'autrui.
 
Saint-Malo a élu un maire. Quelque particulière qu'elle fût, l'élection de Monsieur Gilles Lurton a pleinement répondu aux exigences d'un scrutin démocratique constitutionnel.
 
Nul ne saurait par conséquent remettre en cause sans imprudence, sans légèreté, sans inconséquence, la légitimité du nouvel exécutif.

​Nous saluons le choix des électeurs : il s'impose à tous les démocrates.

Mais l'heure est à la mobilisation de tout un chacun, quelle que soit son orientation politique, sociale ou sociétale. Il convient aujourd'hui de redonner toute sa force à ce qui demeure moderne, neuf, transgressif, profondément exceptionnel :  l'idée d'un destin commun apaisé, fraternel, solidaire, à la fois fondé sur la volonté des citoyens de construire par et pour autrui et sur l'engagement des institutions qu'ils échafaudent à répondre pleinement à cette volonté. 
 
Le Parti socialiste malouin, humblement, à sa place, entend tirer toutes les leçons d'une situation dont il ne veut ni dissimuler -ni se dissimuler- le caractère critique.
 
Il prendra dans les jours, les semaines et les mois qui viennent, loin des combinaisons politiques superficielles, loin des sirènes démagogiques irresponsables, des initiatives visant à la démonstration de la haute vertu de la vie civique et des valeurs républicaines.
 
 
 

Alain Jaunault
28/06/2020

Vu, lu, entendu

Pays de Saint-Malo, Le SCOT (Schéma de cohérence territoriale) est exécutoire depuis un an.

S'engager au planning Familial à Saint-Malo

Engagement citoyen et démocratie locale : Les 11 & Saint-Péran

Justice fiscale et transition écologique, les propositions d'ATTAC

Six candidats PS bretons pour les élections Européennes

Vers l'union de la gauche pour les prochaines municipales à Morlaix, un exemple à suivre.

L'aquarius et les errances de l'Union Européenne

Israël, l'irréductible camps de la paix.

"Territoire zéro chômeur", l'exemple de TEZEA à Pipriac

Mai 68 ouvre la voie à une longue période de réduction des égalités sociales.












Contactez la section

Le secrétaire de section :
Alain Jaunault
alainjaunault.ps@gmail.com

Le trésorier de section :
Christian Bailleul
cmbailleul@wanadoo.fr
 

04/07/2018