A Saint-Malo, en commun, construisons une alternative solide et crédible aux droites.

Depuis les présidentielles et les législatives de 2017, Le Parti Socialiste à Saint-Malo s'est engagé sans réserve et activement pour qu'advienne une alternative de gauche sociale et écologique à la droite traditionnelle et libérale. Bien que apparemment divisées, les listes du centre et de droite qui se profilent s'inscriront clairement dans la politique du président Macron qui opère une remise en cause sans précédent des acquis sociaux et met la ville au service des intérêts privés. C'est contre cela qu'il faut offrir aux électeurs la possibilité d'exprimer un autre choix.



" Mieux vivre et travailler, en commun(S) et solidaires , en Baie de Saint Malo"

C'est en ces termes que nous réfléchissons depuis plus de quatre ans notre projet politique pour le territoire et sa ville centre.

Nous savons - c'est une constante à Saint-Malo - que nous ne porterons pas ce projet seuls. C'est pourquoi, sans relâche et à la hauteur de nos forces, nous nous associons à toutes les initiatives qui aujourd'hui sont susceptibles de porter un projet de gauche sociale et écologiste, dans la ville et l'agglomération.

Nous nous inscrivons dans les dynamiques d'union en œuvre sur la ville. Celle des précédents scrutins : "La gauche Nouvelle" en 2017 avec EELV, PCF, PS, et Génération.s. Celle qui s'est esquissée  ensuite avec Place Publique et Nouvelle Donne lors des élections Européennes.

Au delà des partis politiques nous regardons et suivons avec intérêts le travail inlassable d'étude et de mobilisation citoyenne de l'association Osons.

Dans la poursuite de l'initiative prise par les députés du PS, rejoints par 248 parlementaires , nous apportons notre concours à la "coordination Rance Emeraude pour que gagne le RIP" (Référendum d'Initiative populaire ADP). Cette coordination créée en Juillet dernier appelle d'autre part à l'organisation commune d'un forum des luttes, montrant utilement que les luttes sociales sont partie intégrante du processus démocratique.

Enfin nous soutenons et appelons à participer aux marches pour le climat (la prochaine du 21 Septembre) et aux actions de sensibilisation aux initiatives citoyennes pour la transition écologique tel la fête des possibles organisée par Trancem le 28 Septembre. 

De partout, en Pays de Saint-Malo bruissent les aspirations à la Gauche et à la transformation écologique, contredisant la vieille légende d'un territoire voué à la droite ! La vieille endormie se réveille, en profondeur (en même temps que la composition sociologique de sa population) et pas dans le sens imaginé par Claude Renoult, le maire qui s'en va...

Une démocratie vivante passe par l'engagement citoyen pour la collectivité

Nous appelons toutes les citoyennes et citoyens qui partagent notre espoir et notre volonté politique à s'engager avec nous pour participer à la liste électorale que nous soutiendrons. Donc, s'il le souhaitent, il peuvent nous en parler. (Mail -> ps@pierre-site.fr, Tél  06 86 90 84 31)

Le mandat municipal est le plus beau et sans doute le plus utile de la République mais aussi sans doute le plus exigeant : il faut consacrer beaucoup de temps et d'énergie, développer de nouvelles compétences, risquer la prise de décision, s'exposer à la critique légitime des citoyens qui nous ont élus. Ce sont 43 femmes et hommes (à parité) qui devront s'engager sur la liste. En cas de victoire, plus de la moitié des candidat.e.s devront siéger aux conseils (municipal et d'agglomération) et remplir les obligations de leurs mandats spécifiques. En cas de défaite, il faudra qu'un petit groupe assure le devoir d'opposition sur toute la durée du mandat.

Une démocratie vivante ne s'exerce pas uniquement le temps de l'élection et dans les mandats électifs.

Nous connaissons et partageons l'aspiration de nos concitoyennes et concitoyens à une démocratie plus participative, avec des élus qui rendent compte et s'intéressent à eux autrement qu'à la veille de l'élection.

L'adhésion aux partis politiques est un moyen de "faire politique active et permanente", à condition que nos partis (le nôtre notamment) transforme leurs modes de fonctionnement et remettent en cause leurs cultures et pratiques démocratiques d'un autre âge.

Il faut aussi transformer profondément  les processus et manières de "gouvernement" en instituant des espaces et des moyens permettant l'implication citoyenne  tout au long de la mandature : "conseils citoyens" exprimant les attentes sociale et co-construisant les politiques, processus permanent de contrôle et d'évaluation des politiques publiques menées...

Ces nouvelles manière de gouverner la collectivité - déjà actives dans certaines communes - ne compliquent en rien l'exercice du mandat électif, au contraire : l'élu n'étant plus livré seul aux contraintes et pressions des intérêts particuliers voit son travail facilité et prendre un autre sens.

Pierre Site volontaire pour remettre son expérience au service de la collectivité

Nous investirons Pierre SITE, élu sortant du PS au conseil municipal et d'agglomération, comme "chef de file" du parti. Il a mandat de participer à l'émergence d'une liste d'union la plus à même de porter les engagements communs aux forces de la gauche sociale et écologiste. C'est une équipe soudée et solidaire qui devra conduire la campagne et assurer une fois l'élection gagnée, les responsabilités de l'exécutif. Pierre Site est volontaire pour en être, à la place où il sera le plus utile pour faire gagner et mettre en œuvre le projet commun.
 
Vendredi 20 Septembre 2019
Alain Jaunault



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Juin 2020 - 15:50 Passage de relais.




LE BILLET

Municipales, fin ! Le PS animera, au cœur de la cité, une opposition active, critique et proposante.

Saint-Malo a élu un maire. Quelque particulière qu'elle fût, l'élection de Monsieur Gilles Lurton a pleinement répondu aux exigences d'un scrutin démocratique constitutionnel.

Le décrochage de la participation citoyenne rend historique, ce scrutin. Chacun de ceux qui animent la vie collective, depuis la belle idée de représentation de la volonté commune, est appelé à s'interroger sur le rôle qui peut être le sien au service de la restauration d'un lien civique des citoyens entre eux et des citoyens aux institutions républicaines.
 
Ce lien s'est incontestablement distendu. 
 
La persévérance individualiste, communautariste, corporatiste, claniste, tient aujourd'hui de plus en plus lieu de boussole au coeur de la communauté politique. La colère, l'amertume, l'adulation sans frein, la réaction instantanée, le procès permanent des uns par les autres, semblent chaque jour y prendre davantage le pas sur la raison éclairée par le long temps, la mémoire, la patience, la compréhension posée de la nature, de l'histoire et de la dignité d'autrui.
 
Saint-Malo a élu un maire. Quelque particulière qu'elle fût, l'élection de Monsieur Gilles Lurton a pleinement répondu aux exigences d'un scrutin démocratique constitutionnel.
 
Nul ne saurait par conséquent remettre en cause sans imprudence, sans légèreté, sans inconséquence, la légitimité du nouvel exécutif.

​Nous saluons le choix des électeurs : il s'impose à tous les démocrates.

Mais l'heure est à la mobilisation de tout un chacun, quelle que soit son orientation politique, sociale ou sociétale. Il convient aujourd'hui de redonner toute sa force à ce qui demeure moderne, neuf, transgressif, profondément exceptionnel :  l'idée d'un destin commun apaisé, fraternel, solidaire, à la fois fondé sur la volonté des citoyens de construire par et pour autrui et sur l'engagement des institutions qu'ils échafaudent à répondre pleinement à cette volonté. 
 
Le Parti socialiste malouin, humblement, à sa place, entend tirer toutes les leçons d'une situation dont il ne veut ni dissimuler -ni se dissimuler- le caractère critique.
 
Il prendra dans les jours, les semaines et les mois qui viennent, loin des combinaisons politiques superficielles, loin des sirènes démagogiques irresponsables, des initiatives visant à la démonstration de la haute vertu de la vie civique et des valeurs républicaines.
 
 
 

Alain Jaunault
28/06/2020

Vu, lu, entendu

Pays de Saint-Malo, Le SCOT (Schéma de cohérence territoriale) est exécutoire depuis un an.

S'engager au planning Familial à Saint-Malo

Engagement citoyen et démocratie locale : Les 11 & Saint-Péran

Justice fiscale et transition écologique, les propositions d'ATTAC

Six candidats PS bretons pour les élections Européennes

Vers l'union de la gauche pour les prochaines municipales à Morlaix, un exemple à suivre.

L'aquarius et les errances de l'Union Européenne

Israël, l'irréductible camps de la paix.

"Territoire zéro chômeur", l'exemple de TEZEA à Pipriac

Mai 68 ouvre la voie à une longue période de réduction des égalités sociales.












Contactez la section

Le secrétaire de section :
Alain Jaunault
alainjaunault.ps@gmail.com

Le trésorier de section :
Christian Bailleul
cmbailleul@wanadoo.fr
 

04/07/2018