VIE MUNICIPALE 2020, 2026.


Le "Conseil d'en Face" est né.

Pierre Site, entouré de 7 militant.e.s impliqué.e.s dans le projet, a présenté à la presse le "Conseil d’En Face". Résolument tournée vers l’avenir, cette institution est une invitation lancée aux citoyennes et citoyens Malouins à participer à l’exercice de la vie publique, à partager des expériences, à développer des compétences. Il veut susciter des vocations d'élu.e.s.

Le

La Gauche n'a pas su proposer une alternative claire, pourtant elle est vivante à Saint-Malo !

" Nous prenons acte, déclare d'emblée Pierre Site, des résultats des deux tours de l’élection municipale de Saint- Malo, et saluons l’élection du nouveau Maire, Monsieur Gilles Lurton, et de son équipe. Nous leur souhaitons de réussir leur mandat, dans l’intérêt des Malouines et des Malouins.

Il reste cependant que le taux élevé d’abstention (45% et 42%) montre qu’une grande partie de la population ne s’est pas reconnue dans les candidats sollicitant ses suffrages.

Cela vaut évidemment pour la gauche qui, divisée et incapable d’expliquer ses divisions, n’a pas su proposer une alternative claire. Aujourd’hui, la gauche est absente du Conseil Municipal.

Pourtant, la gauche est vivante à Saint-Malo, et parmi celles et ceux qui se sont engagés sur une liste aux dernières élections, la plupart, passée la déception du premier tour, continuent à porter et à défendre leurs valeurs de solidarité et de justice sociale. C’est le cas également pour un grand nombre de Malouines et de Malouins, électeurs de gauche, qui ne sont plus représentés aujourd’hui.

C’est ainsi que nous nous sommes retrouvés, des femmes et des hommes issus d’horizons divers, engagés de longue date dans la vie politique et associative, décidés à travailler ensemble. Ensemble, nous avons décidé de faire vivre une opposition exécutive, portant une vision politique alternative de celle de la majorité municipale.

Nous voulons nous installer dans la durée. Nous voulons instituer une opposition critique et responsable, fondée sur l’analyse critique des dossiers de l’exécutif, et s’appuyant sur un travail de fond. Ensemble, nous voulons une opposition ouverte aux Malouines et aux Malouins qui souhaitent s’impliquer pour leur ville.

En un mot, nous voulons faire, sans être élus, ce que l’élection aurait pu nous permettre de faire : un travail d’opposants de gauche ouverts sur la ville.

C’est pourquoi nous instituons et installons, à compter de ce jour le « Conseil d’En Face ». Ce Conseil est l’expression d’une opposition civique et démocratique. 

Alain Jaunault
07/07/2020

Ni Lurton, ni Legagne ne répondent à notre exigence sociale écologique et aux engagements pris dans la campagne par la liste "Saint-Malo cité verte et solidaire".

Christine Bourquard, ancienne tête de liste de "Saint-Malo, cité verte et solidaire, soutient - à titre personnel - la politique écologique proposée par Anne Legagne. Le secrétaire de la section PS rappelle ici la position du parti pour le second tour des municipales et exprime son sentiment sur une "occasion manquée" pour la gauche sociale et écologique.

Le Parti socialiste, à l'automne 2020, avait pris la décision d'être partie prenante d'une large alliance à gauche et de porter à la tête de la liste représentant cette alliance, Madame Christine Bourquard. 
 

La campagne menée par la liste d'union, en dépit de ses cahots (lire ci dessous), s'était clairement positionnée en opposition à la politique menée ou préconisée par les droites malouines, en particulier par Gilles Lurton et Anne Le Gagne, cette dernière ayant même affirmé, avant de se porter candidate, qu'elle partageait un "ADN politique" avec le candidat des Républicains, et ayant accueilli sur sa liste des représentants locaux du macronisme.
 
Or, depuis quelques semaines, les positions publiques prises par Christine Bourquard attestent qu'elle ne se situe plus clairement dans cette opposition de gauche qui fondait sa légitimité comme tête de liste d'union.
 
Le Parti socialiste ne peut que le regretter, réitérant ici son appel à ne voter pour aucun des deux candidats en lice, dont l'action publique a toujours fait la preuve, vote après vote, décision après décision, de son ancrage à droite, quelles que puissent être leurs conversions tardives récentes à visée purement électoraliste.  

Alain Jaunault, secrétaire de la section Malouine, très activement engagé sur la liste avec trois autres militants du parti au côté de Christine Bourquard s'interroge :
" Comment celle qui nous avait contacté en Juillet 2019 en prétendant incarner l'aile de gauche du groupe local EELV et porter une vision d'écologie politique critique du capitalisme libéral peut-elle aujourd'hui dire que quatre listes portaient à Saint-Malo une même projet d'écologie politique ?  Notre liste et celle de Alain Guillard qui  étaient clairement porteuses d'un projet social, écologique et démocratique à gauche ; celles de Stéphane Perrin (président départemental et régional du "Mouvement radical social libéral", soutien du président Macron et alliés de la LREM ) enfin celle d'Anne Legagne qui incarne l'aile moderniste du centre et de la droite locale et ne cache pas sa proximité et  ses convergences avec LR et le projet néo libéral du président Macron.

Les citoyens et citoyennes qui s'étaient engagé.e.s sur la liste "Saint-Malo Cité Verte et solidaire " (qui n'ont pas été consultés ni réunis depuis le premier tour des élections) et les électeurs et électrices qui se sont déplacés pour voter pour notre liste apprécieront !
"

 

Un devoir de mémoire locale sur la traite négrière

Le Parti socialiste malouin appelle les deux candidats en lice à prendre position sur l'apposition à Saint-Malo d'une plaque commémorative rappelant le rôle joué par une vingtaine d'armateurs malouins dans la traite négrière entre le début du XVIIème siècle et 1830.
 
Pour être saisi dans toutes ses dimensions, le récit historique malouin ne saurait selon lui,  faire l'impasse sur cet aspect de son déroulement.

Dans la perspective du futur Musée d'histoire maritime et de nos relations à la Guadeloupe

Nul doute que le conseil scientifique chargé de veiller au "projet muséographique" du futur "Musée d'Histoire Maritime" intègre cette préoccupation de mémoire et de contextualisation (économique, sociale et culturelle) de ce fait d’histoire.

Dans le sillage de la Route du Rhum on peut imaginer que la ville encourage un jumelage culturel  avec le "Mémorial ACTe " de Pointe à Pitre (centre, Caribéen d'expression et de mémoire de la traite et de l'esclavage). Une manière d'enrichir au plan culturel, la coopération avec la Guadeloupe et les Antilles ;  voire à l'étendre - dans l'esprit de ce que fait le festival étonnant voyageur - à l'Afrique (le Sénégal, l'Angola) à la Nouvelle-Calédonie, Haïti qui ont développé des pensées et des structures culturelles inédites pour exprimer les effets de la traite et plus largement de l'exploitation coloniale.

On ne peut oublier que l'histoire de la route du rhum c'est aussi celle de l'exploitation des esclaves puis des ouvriers, dans les champs de canne à sucre et les distilleries industrielles. Ce qu'illustre très bien le musée de la canne à sucre sur l'Ile de la Réunion, terre d'esclavage et autre destination des Marins Malouins dans l'océan indien. 

Alain Jaunault

Résultat du premier tour des élections municipales à Saint-Malo

Il n'y aura pas d'opposition de gauche au Conseil Municipal de Saint-Malo. Il manque aux deux listes de gauche entre 3500 et 4000 voix si l'on compare avec l'Election Européenne. Un résultat qui ne peut uniquement s'expliquer par les effets de la crise sanitaire sur le taux de participation particulièrement bas, très inhabituel à Saint-Malo.

La liste "Saint-Malo, cité verte et solidaire", conduite par Christine Bourquart et sur laquelle se sont engagés quatre camarades (Christine Kervennic, Christian Bailleul, Alain Jaunault et Jean-François Acedo) a recueilli les suffrages de 1344 électeurs.trices.  Soit 8,1 % des suffrages exprimés.

L'autre liste de gauche, Saint-Malo autrement, conduite par Alain Guillard recueille 1387 voix, soit 8,26 %.
 
La liste centre gauche dont le leader Stéphane Perrin (ancien tête de liste union de la gauche en 2014) est président régional et départemental du Mouvement Radical Social Libéral, soutien national du président Macron, a obtenu : 1677 voix, soit 9,99 %, loupant d'un cheveux le second tour. 

La gauche sociale, écologiste et citoyenne a donc convaincu 2731 électeurs.trices, 16,36 %
La gauche sociale écologiste + le centre gauche = 4408 électeurs.trices, 26,35%
 
Résultats à comparer avec les précédentes élections :

Municipales de 2014 :
5506 votes, 25,65 % – Saint-Malo, l’avenir ensemble (union de la gauche / Stéphane Perrin)
1244 votes, 5,79% – Osons franchement à gauche ! (Alain Guillard)
Soit un total de la gauche sociale, écologiste + le centre gauche  6750 voix, 31,44 %

Européennes de 2014 :

EUROPE ÉCOLOGIE, Yannick Jadot : 2 827 voix, 14,16%.

URGENCE ÉCOLOGIE : Dominique BOURG : 520 voix, 2,61%.

 

ENVIE D'EUROPE ÉCOLOGIQUE ET SOCIALE, Raphaël GLUCKSMANN : 1 429 voix 7,16%.

LA FRANCE INSOUMISE, Manon AUBRY : 888 voix 4,45%.

LISTE CITOYENNE DU PRINTEMPS EUROPÉEN, Benoît HAMON : 835 voix  4,18%.

POUR L'EUROPE DES GENS CONTRE L'EUROPE DE L'ARGENT, Ian BROSSAT : 331 voix, 1,66%.

 Total des voix de gauche et des écologistes : 6830 électeurs.trices, 34,22 %
 

 

Alain Jaunault
29/03/2020

Cinq ans de mandature Claude Renoult quel bilan, quels défis pour une nouvelle équipe ? Par Pierre Site.

A un an de la fin de mandat, Pierre site, élu du PS au conseil municipal et d'agglomération de Saint-Malo tire un bilan critique de la mandature de Claude Renoult. Dans une courte interview vidéo il introduit le texte que nous publions ici in extenso. Il développera son analyse lors de l'assemblée ouverte de la section du Parti socialiste du Vendredi 26 Avril à 20 h30, Salle municipal du port des bas sablons.

Le maire, Claude Renoult a été élu en 2014 sur une attente de renouveau dans la continuité. Sa politique repose sur trois axiomes :
  • La baisse de la population doit être enrayée. 
  • Le service public est défaillant et cher, priorité à la gestion privée.
  • Les impôts ne doivent pas augmenter.
Enfin sa politique s’exerce selon une méthode : le maire a été élu pour décider et il faut aller vite sans se préoccuper des râleurs.

Notre point de vue : 
La politique menée par la municipalité est conforme à ces éléments de départ. Cependant, cette posture brutale a de nombreux effets contre-productifs.

20/04/2019



Contre la privatisation d’Aéroports de Paris, gagnons le référendum !

Ensemble, à Saint Malo, Dinard et Cancale, à l'initiative d'ATTAC Saint-Malo Jersey, les organisations de la gauche sont unies pour obtenir le Référendum d'Initiative Populaire contre la privatisation d'Aéroport de Paris. Sur les marchés et lieux publics, durant Juillet et Aout, ils informeront et proposeront de signer en ligne la demande de référendum. Le parti Socialiste, à l'origine de la démarche des 248 Parlementaires, s'associe bien sûr à cette initiative.

La bataille contre la privatisation d’Aéroports de Paris (ADP) est engagée et concerne la société toute entière. C’est une bataille pour RENFORCER la démocratie, car il va revenir à toutes et tous de pouvoir décider si un référendum est organisé. Mais c’est aussi une bataille POUR S’OPPOSER aux privatisations, POUR PRESERVER ET DÉVELOPPER les biens communs et pour DÉFENDRE les services publics. C’est aussi un combat pour SAUVEGARDER l’environnement et pour ENGAGER UNE VÉRITABLE transition écologique, car rien ne serait pire que laisser les clefs du transport aérien aux intérêts privés.


Comment signer ?

Première possibilité : sur internet : www.referendum.interieur.gouv.fr
Quelques conseils :
> préparer carte identité ou passeport
> pas de virgule entre les prénoms, juste un espace, et majuscule aux prénoms
> c'est le code INSEE de la ville où vous êtes inscrit sur les listes électorales qui apparaît et non le code postal
> pour valider votre signature, un code CAPTCHA va apparaître qu'il faudra recopier en respectant les Majuscules et les minuscules.
> penser à sauvegarder le PDF de validation
> conseils sur signons.fr

Deuxième possibilité : un formulaire papier Cerfa n° 15264*02 que l'on peut imprimer
https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_15264.do), remplir et déposer à la Mairie de Saint-Malo.
Il faut bien remplir tous les champs, dont le numéro de sa pièce d'identité. Un récépissé vous sera remis après bonne réception de votre formulaire de soutien.
 
Vous pouvez télécharger le tract commun ci dessous et le diffuser autour de vous.


Unis pour gagner le référendum

Contre la privatisation d’Aéroports de Paris, gagnons le référendum !
rip_adp.jpeg RIP ADP.jpeg  (173.66 Ko)





FORMATION ET EDUCATION POPULAIRE

Des ressources pour se documenter, se former, mieux débattre et agir

Chacun peut trouver ici matière à apprendre, comprendre, développer son esprit criitique, pour débattre et agir. Nous répondons ainsi à une des fonctions clés d'un parti politique : la formation et l'éducation populaire.

Les sujets et les angles de traitement sont volontairement et nécessairement ouverts, dans un esprit encyclopédique et dialectique

Nous sélectionnons et rendons accessibles ici des références bibliographiques, des fiches de lecture, un ensemble de documents, conférences, cours (texte, vidéo, audio...) accessibles en ligne. 
Nous informerons et pourrons rendre compte aussi des formations, conférences, débats, projections qui se déroulent à Saint-Malo ou à proximité, ainsi que les actions que nous organiserons nous même : cafés citoyens, débats, séminaires, voyages de découverte et études...
Cet espace est en construction permanente. 
Nos militants et sympathisants sont invités à contribuer à son développement en partageant documents, connaissances, expériences...

22/04/2018

Des vidéos pour comprendre une question politique.


DIX MINUTES POUR COMPRENDRE
Au sommaire :
La départementalisation
La cop 21
La fiscalité écologique
Les enjeux d'un nouveau modèle agricole
Le rôle de la biodiversité pour l'homme
L'économie circulaire
Le réchaufement climatique
La transition énergétique

 


Comprendre le réchauffement climatique

Un film de 4' - proposé par le journal Le Monde - qui explique très clairement le mécanisme et les conséquences du réchauffement climatique.







LE BILLET

Municipales, fin ! Le PS animera, au cœur de la cité, une opposition active, critique et proposante.

Saint-Malo a élu un maire. Quelque particulière qu'elle fût, l'élection de Monsieur Gilles Lurton a pleinement répondu aux exigences d'un scrutin démocratique constitutionnel.

Le décrochage de la participation citoyenne rend historique, ce scrutin. Chacun de ceux qui animent la vie collective, depuis la belle idée de représentation de la volonté commune, est appelé à s'interroger sur le rôle qui peut être le sien au service de la restauration d'un lien civique des citoyens entre eux et des citoyens aux institutions républicaines.
 
Ce lien s'est incontestablement distendu. 
 
La persévérance individualiste, communautariste, corporatiste, claniste, tient aujourd'hui de plus en plus lieu de boussole au coeur de la communauté politique. La colère, l'amertume, l'adulation sans frein, la réaction instantanée, le procès permanent des uns par les autres, semblent chaque jour y prendre davantage le pas sur la raison éclairée par le long temps, la mémoire, la patience, la compréhension posée de la nature, de l'histoire et de la dignité d'autrui.
 
Saint-Malo a élu un maire. Quelque particulière qu'elle fût, l'élection de Monsieur Gilles Lurton a pleinement répondu aux exigences d'un scrutin démocratique constitutionnel.
 
Nul ne saurait par conséquent remettre en cause sans imprudence, sans légèreté, sans inconséquence, la légitimité du nouvel exécutif.

​Nous saluons le choix des électeurs : il s'impose à tous les démocrates.

Mais l'heure est à la mobilisation de tout un chacun, quelle que soit son orientation politique, sociale ou sociétale. Il convient aujourd'hui de redonner toute sa force à ce qui demeure moderne, neuf, transgressif, profondément exceptionnel :  l'idée d'un destin commun apaisé, fraternel, solidaire, à la fois fondé sur la volonté des citoyens de construire par et pour autrui et sur l'engagement des institutions qu'ils échafaudent à répondre pleinement à cette volonté. 
 
Le Parti socialiste malouin, humblement, à sa place, entend tirer toutes les leçons d'une situation dont il ne veut ni dissimuler -ni se dissimuler- le caractère critique.
 
Il prendra dans les jours, les semaines et les mois qui viennent, loin des combinaisons politiques superficielles, loin des sirènes démagogiques irresponsables, des initiatives visant à la démonstration de la haute vertu de la vie civique et des valeurs républicaines.
 
 
 

Alain Jaunault
28/06/2020

Vu, lu, entendu

Pays de Saint-Malo, Le SCOT (Schéma de cohérence territoriale) est exécutoire depuis un an.

S'engager au planning Familial à Saint-Malo

Engagement citoyen et démocratie locale : Les 11 & Saint-Péran

Justice fiscale et transition écologique, les propositions d'ATTAC

Six candidats PS bretons pour les élections Européennes

Vers l'union de la gauche pour les prochaines municipales à Morlaix, un exemple à suivre.

L'aquarius et les errances de l'Union Européenne

Israël, l'irréductible camps de la paix.

"Territoire zéro chômeur", l'exemple de TEZEA à Pipriac

Mai 68 ouvre la voie à une longue période de réduction des égalités sociales.












Contactez la section

Le secrétaire de section :
Alain Jaunault
alainjaunault.ps@gmail.com

Le trésorier de section :
Christian Bailleul
cmbailleul@wanadoo.fr
 

04/07/2018